CHEMINOTS SPORTIFS DE CHALINDREY : site officiel du club de foot de Les Loges - footeo

A méditer...texte d'un joueur amateur département 34

18 avril 2018 - 11:26

Après plus de 30 ans dans le football, Boris Fons a décidé de mettre un terme à sa carrière à l’issue de la saison. Une décision motivée par l’évolution actuelle du monde amateur. Entretien…

Boris, tu as décidé d’arrêter le football à l’issue de cette saison, pourquoi ? 
J’ai décidé de dire STOP à 37 ans, après 31 ans de bons et loyaux services. J’ai l’impression de ne plus être à ma place dans le football amateur de bas étage, je suis aux antipodes de la mentalité actuelle. Personnellement, je serai prêt à mourir sur le terrain s’il le faut. Et aujourd’hui, tu entends des : « on travaille lundi, on est là pour s’amuser, se faire plaisir ». Moi, je suis un compétiteur, peut-être un piètre joueur mais je suis un mec de valeurs, de club. Je comprends que signer une licence, c’est passer un contrat avec le club, donner sa parole à ses coéquipiers pour qu’ils sachent qu’ils pourront compter sur toi. Aujourd’hui, la parole ne vaut plus rien pour les nouvelles générations, ils n’ont plus envie de faire des sacrifices et des efforts pour les autres. C’est chacun pour soi. J’ai encore envie de jouer, j’ai toujours cette boule au ventre le dimanche avant chaque match. Mais je suis usé moralement de voir qu’à 37 piges, il faut presque supplier des mecs de 20 ans pour qu’ils jouent.

Que regrettes-tu particulièrement ? 
La mentalité des nouvelles générations. Certains dimanches, j’arrivais au repas de baptême du midi à 18h30 parce que j’avais un match. Maintenant, les jeunes te plantent le dimanche pour un tournoi de Play Station ou un anniversaire, ou tout simplement parce qu’ils sont sortis la veille et qu’ils ne peuvent pas se lever. Ça me fout les boules, tu plantes ton coach, tes potes, ton équipe et ton club pour ton petit plaisir. Moi, je n’ai jamais joué à un bon niveau, mais pour en discuter avec certains comme Julien Calvet, ils pensent comme moi. C’est ça le cancer du football amateur, le je m’enfoutisme et cette mentalité égoïste des jeunes.

Tu tournes une page après 31 ans de pratique du football. Qu’est ce qui va te manquer ?
Le football, tout simplement. Je ne me sens pas prêt pour arrêter mais je n’en peux plus, je suis écoeuré. Les délires d’après-match avec l’équipe, les entraînements, les apéro d’après-match, qui soit dit en passant, se font rares. Tout va me manquer en fait, mais j’ai pris ma décision.

Commentaires

Staff
cyrille dugny
cyrille dugny 18 avril 2018 21:51

c est tout a fait ça, 100% d'accord avec ce joueur !!

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 9 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 2 Arbitres
  • 51 Joueurs
  • 20 Supporters